La thématique WASH’Nutrition est au cœur d’un nombre croissant d’études scientifiques, de projets pilotes et d’actions-recherche ; et résonne fortement avec le mandat de Nutriset, qui a fourni ses produits pour quelques études.

Les enfants des pays à faible revenu sont souvent exposés à des infections entériques en raison d’un environnement posant de multiples problèmes liés à l’eau, aux conditions sanitaires et aux pratiques de lavage des mains. Pendant cette période les enfants sont également exposés à la dénutrition.

Au-delà de la morbidité et des souffrances aiguës, les infections entériques répétées, en plus des carences nutritionnelles dans les premières années de vie, peuvent avoir des effets durables sur la croissance de l’enfant, son développement cognitif et son capital humain à l’âge adulte.

Par conséquent, la thématique WASH’Nutrition est au cœur d’un nombre croissant d’études scientifiques, de projets pilotes et d’actions-recherche ; et résonne fortement avec le mandat de Nutriset, qui a fourni ses produits pour quelques études.

 

La recherche et les initiatives WASH’Nutrition se multiplient

De nombreuses études cliniques et opérationnelles se sont attachées à documenter et analyser les interventions combinant accès à une eau potable, en lien avec le traitement ou le soutien nutritionnel des enfants dénutris. La recherche porte également sur le lien entre des conditions sanitaires inadéquates et son impact (sous-estimé) sur la dénutrition et le retard de croissance, en particulier chez les enfants de moins de cinq ans[1].

L’intérêt pour la mise en œuvre de programme WASH’Nutrition se manifeste au travers d’initiatives internationales telles que le mouvement Scaling-Up Nutrition (SUN) ou le partenariat Sanitation and Water for All (SWA). Il s’inscrit au cœur du plaidoyer mené par des rassemblements internationaux tels que No Wasted Lives. De multiples plateformes de dissémination (i.e. SuSanA, ENN, Baby Wash Coalition, etc.) mettent à disposition les savoirs et outils pratiques pour l’implémentation d’interventions WASH’Nutrition, qui reçoivent un soutien grandissant de la part des décideurs publiques et des bailleurs de fonds[2].

 

Vers de nouvelles pratiques et de nouvelles solutions

Au premier rang des acteurs de l’aide humanitaire et du développement, nombre de praticiens de terrain sont favorables à l’adoption de programmes intégrés WASH’Nutrition, qui font sens pour les communautés et améliorent l’impact, la cohérence et l’efficacité de l’action.

Une étude phare portant sur les liens entre WASH, entéropathie environnementale, nutrition et développement des jeunes enfants, porte ce constat : « En plus d'élargir la portée des interventions, il est également important d'élargir la structure conceptuelle de WASH en tant qu'aspect des interventions de nutrition et de développement de l'enfant et pas simplement la somme des toilettes, le lavage des mains et la purification de l'eau. » (Francis M. Ngure et al. 2014)[3].


[1] Sustainable Sanitation Alliance, SuSanA Factsheet “WASH in NUTRITION” (Décembre 2014) https://www.susana.org/en/knowledge-hub/resources-and-publications/library/details/2163

[2] Action Against Hunger « WASH Nutrition 2017 Guidebook » p. 150, (Février 2017) https://www.actionagainsthunger.org.uk/publication/wash%E2%80%99nutrition-2017-guidebook

 

 

Au travers de partenariats stratégiques Nutriset souhaite renforcer sa contribution à l’évolution des programmes WASH’Nutrition. C’est à ce titre que Nutriset s’est alliée à Aquatabs®, leader mondial des comprimés de purification de l’eau.  Ce partenariat, basé sur des valeurs communes, s’appuie sur la reconnaissance du fait que la dénutrition, particulièrement chez les enfants, est directement ou indirectement liée à la qualité de l’approvisionnement en eau. En associant leurs expertises, Nutriset et Aquatabs® visent à concevoir une offre de produits et des solutions efficaces pour améliorer l’impact nutritionnel, réduire l’incidence des maladies liées à l’eau et rendre les programmes Wash'Nutrition plus rentables.

 

Poursuivre la recherche pour identifier les bénéfices d’actions combinées WASH et nutrition lors des premières années de la vie

Récemment, l’étude WASH’Benefits[4], qui a observé pendant 24 mois la synergie entre les interventions WASH et nutrition combinées a été observée et comparée à des interventions uniquement WASH ou nutrition, n’a pas permis de dégager des preuves rigoureuses des impacts de l’assainissement, de la qualité de l’eau, du lavage des mains et des interventions nutritionnelles sur la santé et le développement de l’enfant au cours des premières années.

Ces résultats ne doivent pas être généralisés. Il existe d’ailleurs un consensus croissant selon lequel il existe un lien entre des pratiques WASH pauvres et le retard de croissance. L’ONG WaterAid rappelle dans son analyse à ce sujet[5] : « Ceux qui travaillent pour améliorer la santé des enfants doivent continuer à prendre des décisions (…) basées sur l'ensemble des preuves disponibles, qui sous-tendent un lien fort entre le WASH pauvre et la nutrition ».

En outre, l’étude WASH’Benefits nous éclaire sur les enjeux de demain pour comprendre et endiguer les phénomènes de transmission de pathogènes féco-oraux, améliorer la couverture et la qualité des interventions WASH et mesurer les cas de diarrhée et la corrélation avec l’impact sur la croissance des jeunes enfants. Autant de facteurs qui ont une incidence forte sur le plan nutritionnel.

Avec l’appui de son Département de Recherche Externe et Stratégie Nutritionnelle, Nutriset fournit les produits de supplémentation nutritionnelle à base lipidique (SQ-LNS, voir la gamme Enov) utilisés pour des études telles que WASH’Benefits et s’ouvre à de nouveaux partenariats de recherche pour faire avancer les connaissances de l’impact des actions WASH et des interventions nutritionnelles pour améliorer la santé et le développement de l’enfant.

 

 

 

 

 

[3] Ngure et al., Water, sanitation, and hygiene (WASH), environmental enteropathy, nutrition, and early child development: making the links, The New York Academy of Sciences (2014) https://nyaspubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/nyas.12330

[5] WaterAid blog : « WASH et nutrition: essais et tribulations? » (Février 2018) https://washmatters.wateraid.org/blog/wash-and-nutrition-trials-and-tribulations

Articles associs