Nutriset se mobilise pour proposer des solutions intégrant WASH et Nutrition
Nutriset se mobilise pour proposer des solutions WASH’NUTRITION en soutien aux agences des Nations Unies, les gouvernements, les ONG et organisations communautaires.

Une eau insalubre, un assainissement inadéquat et de mauvaises pratiques d’hygiène sont directement liées à la dénutrition chez les enfants par trois voies principales : la diarrhée, les parasites intestinaux et la dysfonction entérique environnementale. On sait, par exemple, que chaque épisode de diarrhée augmente de 4% le risque de retard de croissance.[1] La désinfection de l’eau et la fourniture de savon pour l’hygiène ont aussi démontré un effet relatif sur la promotion de la croissance (taille/âge) chez l’enfant de moins de 5 ans.[2]

Aussi, investir dans les actions intégrées dès les premières années de la vie d’un enfant crée un cercle vertueux qui va réduire les coûts de santé publique, renforcer le capital humain et économique et par là, contribuer au développement d’un pays.

                                                           

Pour Nutriset, des résultats nutritionnels efficaces et durables nécessitent des interventions multisectorielles coordonnées, entre nutrition et d'autres secteurs, tel que celui de la WASH (abréviation anglaise pour Eau, Assainissement, Hygiène). L’approche WASH’Nutrition vise d’abord à compléter le traitement ou le soutien nutritionnel à domicile des enfants malnutris par des solutions pratiques d’accès à de l’eau potable.

Si les programmes conjoints sont encore émergents, ils reçoivent l’appui d’institutions représentant les deux secteurs comme en témoigne la déclaration conjointe de Catarina de Albuquerque, Présidente Exécutive du partenariat Assainissement et Eau pour tous (SWA) et Gerda Verburg, Coordinatrice du mouvement Scaling-Up Nutrition (SUN) [3]: « Les données scientifiques sont déjà là - nous savons que la malnutrition est souvent causée par l’eau et l’assainissement insalubres. Nous devons maintenant amplifier nos messages dans tous les secteurs : il est impossible d’atteindre les Objectifs du Développement Durable (ODD) sans faire du droit humain à la nourriture, à l'eau et à l'assainissement une réalité. »

Par ailleurs, de nombreuses organisations, tant du côté des bailleurs de fond que des humanitaires, ont déjà modélisé cette approche intégrée. Par exemple, Action Contre la Faim (ACF) a diffusé son Guide Pratique Wash'Nutrition[4] lors de la Semaine mondiale de l'eau en 2017 et plaide pour une approche « Baby WASH » durant les 1000 premiers jours pour réduire la malnutrition chronique[5] ; on note également l’initiative USAID avec le projet WASHplus Supportive Environments for Healthy Communities[6].


[1] Black, RE Allen, LH Bhutta, ZA et al., Maternal and child undernutrition: global and regional exposures and health consequences, Lancet (2008) https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(07)61690-0/fulltext

[2] Dangour AD1, Watson L, Cumming O, Boisson S, Che Y, Velleman Y, Cavill S, Allen E, Uauy R. Interventions to improve water quality and supply, sanitation and hygiene practices, and their effects on the nutritional status of children (2013 Aug 1st) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23904195

[3] Foreword to the « 2+6=17 Linking WASH and Nutrition – A Blueprint for Living SDG17 » (2017) http://www.washnet.de/wp-content/uploads/washnet17_linking-wash-nutrition_web_170721_jr.pdf

Les solutions pour une approche intégrée WASH'NUTRITION doivent faciliter l'accès à des produits de potabilisation de l'eau, abordables et de haute qualité, à des médicaments essentiels pour soigner la diarrhée, ainsi que des solutions nutritionnelles pour prévenir et traiter la malnutrition des populations les plus vulnérables, notamment les enfants et les femmes enceintes et allaitantes.

                                                                    

Dans la lignée de ses engagements face aux ODD, Nutriset se mobilise pour établir des alliances stratégiques et proposer des solutions WASH’NUTRITION pour soutenir de manière pratique les agences des Nations Unies, les gouvernements, les ONG et organisations communautaires.

Cette approche prolonge le mandat de Nutriset, et vise à renforcer l’impact des programmes de nutrition, en améliorant les réponses aux causes immédiates et sous-jacentes de la sous-alimentation par une approche plus intégrée et complète, intégrant pleinement les communautés et favorisant l’autonomie nutritionnelle pour tous.

 


Articles associs