image de situation
Yohan en déplacement à Harare, Zimbabwe

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Yohan, j’ai 28 ans et je viens de Bretagne. Après des études d’ingénieur, je me suis réorienté vers une formation complémentaire en école de commerce, spécialisée sur le secteur de l’agroalimentaire. Cela m’a permis de rejoindre Nutriset en tant que Coordinateur des Opérations et je suis aujourd’hui basé en Afrique du Sud pour le développement de nos opérations en Afrique Australe.

Lorsque je ne suis pas au travail, j’aime voyager vers des destinations lointaines et dans la mesure du possible, loin du tourisme de masse. J’aime aussi pratiquer les sports de pleine nature. Pour toutes ces activités, être basé en Afrique du Sud est idéal.


Pourquoi avoir rejoint Nutriset ?

J’avais entendu parlé de Nutriset par des camarades de classe avec qui nous avions fait un exposé sur l’entreprise. C’est tout d’abord la mission sociale de Nutriset qui m’a séduit, qui donne un sens à son travail, chaque jour. Etant spécialisé en agroalimentaire, des postes offerts correspondaient à mon profil et j’ai eu la chance de pouvoir rejoindre Nutriset mi-2015.


Comment s’est déroulée ton intégration ?

J’ai été bluffé par le côté humain et familiale de l’entreprise. En arrivant, on peut voir son nom sur TV’Nut, les télévisions dans les couloirs, qui nous souhaitent la bienvenue. La première semaine, j’ai suivi un planning d’intégration pour découvrir l’entreprise, le département des opérations et le métier de coordinateur. Les collègues n’ont pas hésité à prendre de leur temps pour m’expliquer les ficelles du métier et le fonctionnement de l’entreprise. Au fur et à mesure que les semaines ont passé, on m’a confié de plus en plus de responsabilités et d’autonomie dans mon travail.


En quoi consiste ton métier ?

Mon travail consiste à développer les opérations de Nutriset en Afrique Australe et je suis pour cela basé en Afrique du Sud. Je vais à la rencontre de nos partenaires et des acteurs de notre secteur dans une zone couvrant dix pays en Afrique Australe. Je coordonne les différentes demandes, commerciales ou non, pour cette zone et fais le lien avec les équipes basées à Malaunay. Enfin, je conduis une analyse stratégique des problématiques liées à la malnutrition dans cette zone. Au quotidien, c’est beaucoup de déplacements et de réunions et un travail de capitalisation, d’organisation et d’analyse des nombreuses informations en entrée pour les synthétiser et les restituer à l’ensemble de l’entreprise.


Où te verrais-tu dans 10 ans ?

J’aimerais entreprendre dans l’agroalimentaire, en fondant une entreprise responsable adressant les enjeux sociétaux et environnementaux auxquels est confronté le secteur.